Galette des rois noisette et griottines


C'est un plaisir de retrouver la galette chaque année. C'est vrai qu'on n'y pense pas vraiment passé le mois de janvier. Cela dit, je décale un peu la date de l'Épiphanie car après les fêtes, mon crédit de calories est bien entamé et laisser passer quelques jours permet de mieux l'apprécier. Et puis la galette… c'est un peu tout le mois de janvier non ?

Au fil des années, j'essaie de varier les plaisirs et c'est vrai qu'elle se prête bien à de nombreuses déclinaisons. Frangipane, crème d'amande pour les classiques mais sur cette base, on peut ajouter notre grain de sel, façon de parler. Cela dit pourquoi pas l'année prochaine une galette des rois salée !!! Pour l'heure, c'est avec de la poudre de noisette, un peu de praliné et quelques griotttines de Fougerolles que je l'ai twistée. J'espère qu'elle vous fera envie…

Ingrédients : 2 disques de pâte feuilletée, vous pouvez également faire votre pâte feuilletée bien entendu ! - 80 g de sucre - 60 g de poudre d'amande - 20 g de poudre de noisette - 2 gouttes d'extrait d'amande amère (facultatif, c'est pour renforcer un peu le goût) - 3 cuillères à soupe de pâte praliné - 80 g de beurre - 2 œufs + 1 jaune pour dorer la galette - Un petit bocal de griottines de Fougerolles

Préchauffez votre four à 180°. Mélangez le sucre au beurre à température ambiante. Ajoutez la poudre d'amande et de noisette puis les œufs un par un. Ajoutez ensuite la pâte praliné et l'extrait d'amande amère, mélangez-bien. Garnissez un disque de pâte avec la crème d'amande en laissant une marge d'1,5 cm tout autour, déposez quelques griottines et surtout n'oubliez pas la fève (plutôt) vers un bord. Humectez le bord de la pâte puis déposez le second disque de pâte sur le premier. Soudez avec les dents d'une fourchette ou un autre instrument selon la forme que l'on veut obtenir. À l'aide d'un pinceau de cuisine, dorez la galette avec le jaune d’œuf. Pour que le jaune s'étale bien, ajoutez une goutte d'eau pour le détendre.

Placez au four à 180° environ 45 minutes, la galette doit être bien dorée.

Dégustez encore tiède… ou passez-là un peu au four avant de la servir si vous ne la mangez pas de suite…


0 commentaire

© B COMME BON DEPUIS 2007

Créer du contenu pour ce blog demande du travail et du temps, c’est pourquoi toutes les images et les textes ne peuvent pas être utilisés sans autorisation.

Je vous remercie de me contacter si vous êtes intéressé par ce contenu.

Valérie Szewczyk graphiste et photographe culinaire.

LOGOVSZ-01.png