Poires pochées au vin rouge


Je ne sais pas vous mais personnellement, j'ai toujours un énorme plaisir à flâner dans les vergers et à cueillir ou ramasser les fruits tombés. C'est un peu comme des petits trésors tombés du ciel (enfin juste de l'arbre !) et l'idée de trouver la recette qui pourra les sublimer me motive toujours. La cerise sur la gâteau (ou la poire !), c'est que l'on peut découvrir parfois des fruits un peu rustiques, un peu oubliés qu'on ne trouve pas chez le maraîcher et il faut même mener son enquête pour connaître la variété.

Cette année les poiriers comme les pommiers ont eu un rendement plus que généreux. N'ayant pas la chance d'avoir un jardin avec un verger (enfin c'est pour bientôt ! et j'espère bien vous en faire profiter !!), j'ai pu cueillir ces poires dans un verger "ami" ;-), des Belles de Vitry (ou Poires du curé, comme on les appelle en Franche-Comté, tout simplement car on en trouvait beaucoup dans les jardins des cures). Ce sont des poires assez communes mais qui supportent très bien la cuisson… et le vin rouge ! Elles se prêtent aussi très bien à la compote.

Un dessert qui réveille des souvenirs, fondant et épicé qui ravit toujours les papilles.

Ingrédients

• 4 poires un peu fermes (type Rocha, celle utilisées ici viennent d’un verger de particulier et s’appellent Belle de Vitry, une poire assez commune)

• 75 cl de vin rouge

• 2 bâtons de cannelle

• 4 épices

• 2 étoiles de Badiane

• 3 clous de girofle

• Gingembre

• 125 g de sucre

• 1 demi jus de citron (non traité) + zeste

• 1 demi jus d’orange (non traitée) + zeste

Prélevez les zestes du demi citron et de la demi orange ainsi que le jus.

Pelez les 4 poires et laissez-les entières.

Dans une casserole, portez le vin à ébullition puis ajoutez le sucre, la cannelle, les clous de girofle, le 4 épices, la badiane, le gingembre ainsi que le zestes et le jus du citron et de l’orange.

Plongez les poires dans le mélange et les laisser pocher pendant 40 minutes à feu doux jusqu’à ce qu’elles soient tendres à cœur (adaptez le temps à la taille des poires et la variété, vérifiez à l’aide de la pointe d’un couteau en les piquant) .

Retirez du feu et laissez les poires dans la casserole, idéalement jusqu’au lendemain pour qu’elles s’imprègnent bien du vin.

Faites un sirop avec le vin aux épices, pour cela, passez le vin au chinois puis portez à ébullition, laissez réduire jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse.

Nappez les poires avec le sirop refroidi, servez avec une quenelle de ricotta au miel.

Les poires peuvent être également dégustées légèrement tièdes.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout